Les 4 éléments

Ce que l'on en pensait pendant l' ANTIQUITE

Durant l’antiquité, les philosophes de la nature pensèrent que toutes choses sur Terre (= monde sublunaire, imparfait par nature) étaient constituées d’un mélange d’eau de feu, d’air ou de Terre.

Empédocle et l'unification des 4 éléments

Les 4 éléments : Eau, Air, Terre, Feu
Les 4 éléments : Eau, Air, Terre, Feu
Empédocle (V ème siècle avant JC) unifie les théories monistes ( = théorie de l’élément unique ) et propos un modèle avec 4 éléments primordiaux (Eau , Air, Terre, Feu) qui permettaient de multiples combinaisons et assemblages. Pour parfaire sa théorie, il y ajouta deux forces antagonistes : l’Amour (force attractive) et la Haine (force répulsive).
  • Il présente un monde en perpétuelle évolution où tout se combine et s’assemble puis se décompose.
  • Il utilise la clepsydre à eau pour prouver que l’élément air a une existence matérielle réelle en observant la façon dont les bulles d’air évolue lorsqu’elles sont prisonnières. Cela permet de montrer que le vide apparent ne signifiait pas absence de matière.
  • Ses successeurs peuvent penser un univers empli d’une substance transparente dans laquelle tous les corps évolueraient : la quintessence.

L'apport d'Aristote

Aristote adhéra à la théorie des 4 éléments d’Empedocle et continua son travail : il compléta les éléments avec les qualités : chaud, humide, sec et froid.

Les 4 éléments et leurs qualités associées
Eléments et qualités se combineraient dans différentes proportions pour former les constituants sur Terre.
  • Les alchimistes comprirent très vite que cette théorie prévoyait donc la transmutation des métaux : le plomb pourrait se changer en or.
  • Le bois se composerait de terre et d’air. C’est pourquoi le bois serait un combustible non liquéfiable.
  • Il ajouta un cinquième élément, plus volatil que le feu, dont sa place naturelle serait avec les Dieux : la quintessence (ou « éther »). 

Laisser un commentaire